Algérie

Deux nouveaux billets algériens à l'effigie de Jugurtha et de l'Emir Abdelkader

01 janvier 2019 à 13h06 Par Manuel Mariani
Crédit photo : D.R.

Selon la Banque Centrale d'Algérie, deux nouveaux billets de 500 et 1.000 dinars à l'effigie du roi berbère Jugurtha et de l’Émir Abdelkader seront prochainement mis en circulation. Une annonce qui confirme la volonté du gouvernement algérien de poursuivre sa politique de réhabilitation de la langue et de la culture berbère.

Après l'officialisation de la langue berbère comme langue nationale officielle en 2016, et l'instauration - très contestée par les islamistes - de Yennayer (le nouvel an berbère célébré le 12 janvier) comme journée chômée et payée, le Président Bouteflika poursuit ainsi sa politique visant à associer la culture et l'histoire berbère aux plus symboles de la nation algérienne.

Sur les nouveaux billets de 500 et 1.000 dinars, l’hologramme de sécurité représentera donc Jugurtha, ainsi que l’Émir Abdelkader.

Petit-fils de Massinissa né en 160 avant J.C. à Cirta (l'actuelle Constantine) et redoutable stratège de guerre, Jugurtha est considéré comme l'un des Rois berbères.