Algérie

Victime d'une grippe, Bouteflika annule sa rencontre avec le Prince Ben Salman

04 décembre 2018 à 08h16 Par Manuel Mariani
Le Prince saoudien Mohammed Ben Salman
Crédit photo : © Wikimedia Commons

Arrivé dimanche soir à Alger pour une visite officielle, le Prince saoudien Mohammed Ben Salman a appris lundi matin que le président Abdelaziz Bouteflika ne serait finalement pas en mesure de le rencontrer, du fait d'une "grippe aiguë" le contraignant à rester alité.

Selon un communiqué de la présidence algérienne, le prince héritier saoudien a toutefois été reçu lundi matin par le premier ministre Ahmed Ouyahia, à qui il aurait formulé, selon la présidence algérienne, "ses meilleurs voeux de prompt rétablissement pour le chef de l'Etat".

Outre les nombreuses critiques d'intellectuels, de journalistes, de dignitaires religieux ou de personnalités politiques algériennes, quant à la visite de Ben Salman, en raison de son implication présumée dans la mort du journaliste et opposant Jamal Khashoggi (ce que le Prince saoudien conteste formellement), l'annulation de sa rencontre avec Bouteflika a également relancé les spéculations sur l'état de santé du président algérien.

Abdelaziz Bouteflika, qui n'a toujours pas annoncé de sa propre voix s'il entendait briguer un cinquième mandat en avril prochain (cf notre article du 29/10), n'est quasiment plus apparu en public, depuis son AVC, en 2013.