A la Une

[Cinéma] « BAC Nord » : au cœur de la BAC de Marseille !

18 août 2021 à 12h00 Par Christophe
Crédit photo : D.R

Cette semaine, on est parti pour Marseille avec Gilles Lelouch, Karim Leklou et François Civil pour un gros film d'action/thriller : « BAC Nord ».

Le résumé

2012. Les quartiers nord de Marseille détiennent un triste record : la zone au taux de criminalité le plus élevé de France. Poussée par sa hiérarchie, la BAC Nord, brigade de terrain, cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la ligne jaune. Jusqu'au jour où le système judiciaire se retourne contre eux…

La bande annonce

L’avis de Christophe

C'est une histoire qui paraît tirée de l'imagination d'un scénariste, et pourtant on part d'une histoire vraie. Celle de membres de la BAC nord de Marseille poursuivis pour racket.

Cet ancrage dans le réel est très bien rappelé dans le film avec la diffusion des déclarations des ministres de l'époque, Manuel Vals en tête, qu'on avait déjà presque oublié... Mais ce n'est pas non plus le récit de l'affaire, dont une partie est encore en cours de jugement, mais bien un film d'action : on est au cœur de cette équipe de flics de la BAC, que l'on suit en mission et à la maison, avec leurs succès, leurs défaites, et leurs désillusions sur leur rôle et les moyens qui leurs sont donnés.

Si vous voulez de l’action, vous serez servis : on est avec eux dans les courses poursuites, les moments où ils font les cowboys, leurs face à face avec ceux qui tiennent les cités, et les assauts, avec notamment cette scène à couper le souffle dans un escalier d'immeuble qui fait beaucoup penser à une des scènes des « Misérables » de Ladj Li.

La mise en scène est très travaillée sur tout le film, même sur des séquences plus légères, comme cette scène d’arrestation d’un gamin qui se transforme en run en voiture dans les rues de Marseille avec gyrophare, son et vitesse à fond.

Et pour son second film marseillais après « La French » qui parlait déjà de drogue, le réalisateur Cédric Jimenez est servi par un trio d'acteur au top : Gilles Lelouch (qui était déjà dans « La French » mais côté trafiquant), Karim Leklou qu'on retrouve dans une histoire de trafic dans « Le Monde est à toi », et François Civil, avec une coupe de cheveux parfaite, excellent dans ce registre où on le voit moins souvent. Les seconds rôles sont parfaits aussi, notamment Kenza Fortas et Adèle Exarchopoulos, solaires.

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé film. Si vous aimez les films d'action, allez-y sans hésiter.

« BAC Nord » c'est à voir dès aujourd'hui au cinéma… parce que le cinéma, c'est mieux au cinéma.