Algérie

Algérie : pas d’élection présidentielle le 4 juillet !

03 juin 2019 à 11h13
Pour le moment, aucune nouvelle date pour la tenue du scrutin.

Le Conseil Constitutionnel en Algérie a annulé ce dimanche l’élection présidentielle prévue le 4 juillet après avoir invalidé les dossiers des deux seuls candidats à la succession du président Abdelaziz Bouteflika.

Le Conseil a précisé qu’il revenait au Chef de l’Etat par intérim de « convoquer le corps électoral et de parachever le processus électoral jusqu’à l’élection du président de la République ». 

Il suggère ainsi la prolongation du mandat du président par intérim, Abdelkader Bensalah, nommé le 9 avril après la démission d’Abdelaziz Bouteflika.