Algérie

Violences à Jérusalem-Est : Le monde du sport exprime son soutien aux Palestiniens

13 mai 2021 à 16h41 Par Manuel Mariani
Crédit photo : © Wikimedia Commons

Des sportifs arabes et musulmans, dont l'international algérien Riyad Mahrez, ont apporté ces derniers jours, avant le match de leurs équipes et sur les réseaux sociaux, leur soutien aux Palestiniens, après les nombreuses violences qui ont frappé Jérusalem-Est et la bande de Gaza.

Joueurs de football, anciens et nouveaux, ont diffusé des messages de solidarité sur les réseaux sociaux, à destination en particulier des Palestiniens du quartier de cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est.

C'est le sort de familles palestiniennes habitant ce quartier, et menacées d'expulsion par des colons juifs, qui a déclenché des heurts ayant fait plus de 500 blessés ces derniers jours.

La vedette algérienne Riyad Mahrez, qui doit bientôt disputer la finale de la Ligue des champions avec son équipe anglaise de Manchester City, a posté le drapeau palestinien sur son compte Twitter avec le hashtag îSaveSheikhJarrah.

Ce tweet du champion d'Afrique a été retweeté plus de 50.000 fois.

L'international marocain de l'Inter Milan, Achraf Hakimi a lui posté une vidéo sur son compte Twitter d'une jeune palestinienne arrêtée par les forces d'occupation israéliennes.

L'international français et joueur de Manchester United, Paul Pogba, a ainsi posté une photo de lui sur Instagram, avec ce commentaire: "Le monde a besoin de paix et d'amour. L'Aïd viendra bientôt, alors aimons-nous. Priez pour la Palestine", a-t-il écrit en référence à la fin du mois de Ramadan, cette semaine.

"Vous n'avez pas besoin d'être un Arabe pour prier pour la Palestine, vous avez juste besoin d'être un humain", a écrit pour sa part l'Egyptien Ahmed Hassan "Koka", l'attaquant de l'Olympiakos Le Pirée, en Grèce.

La liste des sympathisants compte aussi le champion russe d'arts martiaux mixtes Khabib Nurmagomedov, l'ancien international français de football Franck Ribéry, qui évolue à la Fiorentina, le défenseur allemand Shkodran Mustafi et l'ancien buteur malien Frédéric Kanoute qui a tweeté: "L'Apartheid continue et les Palestiniens sont expulsés de leurs foyers tandis que la plupart des dirigeants sont complices par leur silence".

Cette campagne touche également d'autres acteurs du monde sportif comme l'ancienne star égyptienne du football Mohamed Aboutrika, qui travaille comme consultant pour la chaîne qatarie beIN Sports.