Maroc

Un scandale « pornographique » ébranle la Royal Air Maroc

14 février 2020 à 12h24 Par Manuel Mariani
Crédit photo : D.R.

Dans un communiqué du 13 février publié sur son compte Twitter, la Royal Air Maroc annonçait avoir découvert « des photographies mettant en scène une situation indécente à bord d’un de ses avions », poursuivant que la compagnie avait « réagi avec la plus grande fermeté à l’égard des personnes impliquées », et qu’elle se réservait même le droit d’exercer tous les recours légaux pour réparer les préjudices subis.

Pour comprendre la cause de ce « pornogate aérien », il faut remonter aux récentes vacances de l’actrice porno latino-américaine Valerie Kay, qui se rendait au Maroc sur un vol de la RAM : alors qu’elle se déplaçait dans l’avion pour se rendre aux toilettes, deux stewards visiblement très « cinéphiles » l’ont reconnue, et lui ont aussitôt proposé de faire des selfies avec elle.

Mais quand on chasse le naturel, il revient souvent au galop, et exaltée par l’enthousiasme de ses deux fans, l’actrice X a tenu à les remercier en posant partiellement dénudée à leurs côtés, dévoilant ainsi les courbes généreuses de son anatomie.

On ne sait pas si cet effeuillage a conduit les deux stewards au 7ème ciel, mais ce qui est certain, c’est que ce selfie sulfureux les a menés tout droit à l’agence pour l’emploi, la direction de la Royal Air Maroc les ayant suspendus immédiatement après avoir eu vent de l’affaire.