Maroc

La romancière franco-marocaine Leïla Slimani reçue à l'Elysée

19 mars 2021 à 13h59 Par Manuel Mariani
Crédit photo : © Wikimedia Commons

La romancière franco-marocaine Leïla Slimani, représentante personnelle d'Emmanuel Macron pour la francophonie et marraine de l'édition 2021 de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, ainsi qu'une dizaine de personnalités impliquées dans la promotion de la francophonie, seront reçues vendredi à l’Elysée par le Président Emmanuel Macron, à la veille de la Journée de la francophonie, a indiqué la présidence Française.

Parmi les personnalités qui seront reçues à l'Elysée figurent la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie Louise Mushikiwabo ou encore l'académicien Erik Orsenna.

Selon l'Elysée, citée par les médias de l’hexagone, cette réunion vise à donner "le coup d'envoi" de la préparation du Sommet de la francophonie prévu les 20 et 21 novembre 2021 en Tunisie.

Chaque année, à la date du 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie est célébrée dans le monde entier, dans les pays francophones mais aussi dans ceux où la langue française est moins répandue.

En raison du contexte sanitaire lié à la pandémie du Covid-19, la Journée, qui se tient cette année sous le thème "Femmes francophones, Femmes résilientes", est célébrée exceptionnellement dans un format virtuel avec une programmation spéciale enregistrée et diffusée depuis le siège de l’OIF à Paris.

Cet événement est organisé autour de la remise du Prix des cinq continents à la lauréate 2020, Béata Umubyeyi Mairesse, pour son roman « Tous tes enfants dispersés» et de la mention spéciale à Paul Kawczak pour son roman « Ténèbre ». Il est également marqué par le lancement du "Dictionnaire des francophones", un dictionnaire participatif en ligne fort de plus de 500.000 termes et expressions répertoriés, en provenance de 52 pays et 112 localisations, et qui illustre la variété et la richesse de la langue française.

Projet porté par le ministère français de la Culture, en partenariat avec notamment l’OIF, l’Agence universitaire de la Francophonie et l’Institut international pour la francophonie de l’Université Jean Moulin Lyon III, le Dictionnaire des francophones permet de comprendre, partager, mais aussi capter, stocker, décrire et commenter les termes de la francophonie.

Les francophones de tous les pays peuvent proposer des mots en compléments des 500 000 termes de base, selon leurs usages et contextes, avec pour objectif d’atteindre un million d’entrées.