Algérie

Un soldat algérien tué dans une attaque à la voiture piégée, à Timiaouine

10 février 2020 à 15h41 Par Manuel Mariani
Crédit photo : D.R.

Hier matin, un détachement de l’ANP (Armée Nationale Populaire) a été victime d'une attaque kamikaze à l’aide d’un 4x4 piégé, dans la zone frontalière de Timiaouine, a annoncé le Ministère de la Défense nationale, dans un communiqué. Le militaire chargé du contrôle a été tué alors qu’il tentait de neutraliser le véhicule piégé, qui tentant de passer en force.

« Un détachement de l’Armée Nationale Populaire a été la cible, ce jour 09 février 2020 à 10H50, dans la zone frontalière de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar en 6e Région Militaire, d’un kamikaze à bord d’un véhicule tout terrain piégé. Aussitôt identifié, le militaire chargé du contrôle de l’accès est parvenu à mettre en échec la tentative d’entrée en force du véhicule suspect, cependant le kamikaze a fait exploser son véhicule, causant le décès du militaire en faction », a précisé le Ministre de la Défense.

« Suite à ce lâche attentat, Monsieur le Général-Major Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches du Chahid, saluant la grande vigilance dont ont fait preuve les éléments du détachement qui ont pu déjouer et mettre en échec cette tentative désespérée en quête d’impact médiatique, tout en soulignant la détermination des Forces de l'ANP à éradiquer le fléau terroriste et à traquer les criminels à travers tout le territoire national, afin de préserver la sécurité et la stabilité du pays », ajoute le communiqué.