Algérie

La présentatrice du journal télévisé algérien démissionne !

05 mars 2019 à 13h29
Nadia Madassi a "très mal vécu" le fait de devoir lire au JT la lettre d'Abdelaziz Bouteflika au peuple algérien, selon un de ses collègues de la télévision publique.

Un moment "très mal vécu". La présentatrice du journal de la télévision publique algérienne a démissionné hier, furieuse de s'être vue remettre à la dernière minute une déclaration écrite du président Abdelaziz Bouteflika, dont elle a dû donner lecture à l'antenne. Ancienne journaliste de la radio publique, Nadia Madassi présentait depuis 15 ans le journal télévisé du soir de Canal Algérie. 

A l'ouverture du journal télévisé dimanche soir, Nadia Madassi a donné lecture d'extraits d'une "lettre" à ses concitoyens du chef de l'Etat qui y confirmait notamment sa candidature à un 5e mandat, malgré la contestation que celle-ci a déclenchée en Algérie. 

Malaise dans les médias publics !

Des journalistes de l'audiovisuel public algérien - dont Nadia Madassi - ont récemment dénoncé les pressions exercées par leur hiérarchie concernant la couverture de l'actuelle contestation de la 5e candidature à la présidentielle d'Abdelaziz Bouteflika, un mouvement jamais vu depuis qu'il est arrivé à la tête de l'Etat il y a 20 ans. 

Radio et télévision publiques ont d'abord totalement passé sous silence les nombreuses et massives manifestations, avant d'en faire état en qualifiant les manifestations de « marches ».