Tunisie

La poterie de Sejnane sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité (UNESCO)

03 décembre 2018 à 22h03 Par Manuel Mariani
Potières de Sejnane au Saf Saf La Marsa
Crédit photo : © Wikimedia Commons - Margarita Modroño

Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), a décidé, lors de sa 13ème réunion tenue à Port-Louis (République de Maurice), du 26 novembre au 1er décembre 2018, d'inscrire les Savoir-faire liés à la poterie des femmes de Sejnane sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Il s'agit de la première inscription pour la Tunisie sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité créée en vertu de de la Convention de l'UNESCO de 2003 sur la protection du Patrimoine Culturel Immatériel.  Il est à rappeler que ce dossier a été soumis par la Tunisie au Secrétariat de la Convention de 2003 en mars 2017. 

Dans cette décision d’inscription, l’UNESCO félicite la Tunisie pour la qualité du dossier et la pertinence de l’élément présenté. Elle relève que la poterie de Sejnane est « une tradition vivante profondément ancrée dans la vie de la communauté et perçue comme un élément de l’identité locale » et considère que « l’inscription de cet élément permettrait de souligner le lien étroit existant entre le développement durable et l’identité culturelle ».

L’UNESCO qui reconnait dans cette décision que les origines de la poterie des femmes de Sejnane remontent au néolithique, relève également que « sa forme actuelle est le résultat d’un processus complexe d’échanges culturels entre les territoires et les praticiens ».

Outre le rayonnement international que permet l'inscription des Savoir-faire liés à la poterie des femmes de Sejnane pour la Tunisie en général et pour la région en particulier ainsi que la promotion de l’excellence de l’artisanat tunisien, l'inclusion de cet élément dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité contribuera au renforcement des mesures de sauvegarde et de valorisation de ce patrimoine sans oublier l'émergence d'un nouveau centre d'intérêt touristique et culturel pour le Nord-Ouest de la Tunisie.