Algérie

L’Algérie dévoile son plan de lutte contre le coronavirus

27 janvier 2020 à 11h54 Par Manuel Mariani
Crédit photo : D.R.

Si Alger ne déplore aucun cas de coronavirus à l’heure actuelle, les chinois représentent la plus importante communauté étrangère en Algérie, avec plus de 40.000 expatriés sur son sol. Des données démographiques qui ont conduit le Ministère de la Santé Algérien à prendre des mesures de précaution immédiates.

D’autant qu’avec le mois de festivités du Nouvel An Chinois qui vient de démarrer, de très nombreux ressortissants de « L’Empire du Milieu » voyagent actuellement un peu partout dans le monde, pour fêter cet événement en famille.

Les services médicaux et hospitaliers algériens ont donc reçu des instructions pour parer à tout imprévu. Un dispositif d’alerte et de riposte a été mis en place, et des caméras thermiques ont été déployées dans les aéroports internationaux du pays, pour détecter d’éventuels voyageurs qui seraient touchés par une fièvre importante.

Selon le Docteur Djamel Fourar, Directeur de la Prévention au Ministère de la Santé Algérien, « L'OMS n'a encore donné aucune instruction ou alerte, ni aux opérateurs économiques ni aux passagers, concernant l'apparition récente du Coronavirus en Chine pour mettre en garde contre les menaces du virus dans le monde ».

L'Algérie a cependant déployé un dispositif d'alerte et de riposte pour parer à tout imprévu, a donné des instructions à tous les médecins pour renforcer la prévention et prendre en charge les cas dès leur apparition. L'Algérie a déjà fait face à des virus à large propagation, notamment Ebola, et le système national de surveillance épidémiologique s’était alors déjà montré efficace et réactif.

Selon le Ministère Chinois de la Santé, l’épidémie aurait déjà causé un total de 56 morts, pour 1.975 cas confirmés, tandis que certains organismes de santé internationaux dressaient plutôt un bilan provisoire de 80 morts, pour 2.744 cas avérés.