Algérie

Gravement malade, un adolescent algérien hospitalisé à Rouen privé de ses parents !

22 juin 2021 à 15h26
Crédit photo : D.R.

Une grande vague de mobilisation a été lancée par les proches de Wassim Athmani pour permettre à ses parents de rejoindre la France et être au chevet de leur fils très gravement malade.

Il s’appelle Wassim Athmani et a 14 ans seulement ! Cet adolescent algérien est arrivé il y a quatre ans en France accompagné de son père pour soigner une forme grave de leucémie qui ne pouvait être traitée par les hôpitaux algériens.

Contraint de repartir en Algérie, son père place Wassim, scolarisé depuis au collège et parfaitement intégré malgré sa situation irrégulière, sous la tutelle de sa tante.

L’état de santé de Wassim s’aggrave !

Mais l’état de santé du jeune garçon s’aggrave et il doit subir une greffe de moelle osseuse. Sa sœur rejoint donc son frère pour lui faire don de sa moelle et décide de rester auprès de lui, se retrouvant elle aussi en situation irrégulière.

Malgré le soutien de ses proches et de ses amis, la santé de Wassim empire. Hospitalité depuis huit mois au CHU de Rouen dans un état grave, ses jours seraient comptés.

Sa famille tente depuis des semaines d’obtenir un visa pour que ses parents puissent être à ses côtés mais toutes les demandes formulées auprès de la préfecture de Seine-Maritime comme des autorités diplomatiques ont été refusées.

« On ne demande pas d’argent ou quoi que ce soit, juste le droit pour Wassim de pouvoir revoir au moins une fois ses parents, avant de peut-être s’éteindre. » a déclaré Laura, membre de sa famille, à nos confrères de 76actu.

Une grande vague de mobilisation sur les réseaux sociaux !

Depuis le début du mois de juin, une grande vague de mobilisation a été lancée sur les réseaux sociaux par l’entourage de l’adolescent.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, ainsi que la Première Dame, Brigitte Macron, ont également été interpelés. Plusieurs lettres leurs ont été adressées, appuyées par des documents et attestations médicales.