Algérie

Algérie : 14 manifestants poursuivis pour "atteinte à l’emblème nationale" et "atteinte à l’unité nationale" !

24 juin 2019 à 11h43
Hier, dimanche 23 juin, 14 manifestants accusés « d’atteinte à l’emblème nationale » et « d’atteinte à l’unité nationale » ont comparu devant le tribunal de Abane Ramdane.

Plusieurs personnes ont été arrêtées lors de la manifestation du 21 juin (18ème du genre), pour avoir été en possession du drapeau Amazigh ; certaines ont été relâchées, d’autres placées en garde à vue et déférées devant le Procureur de la République.

Les chefs d’accusation ne reposent sur aucun fondement juridique : « C’est une décision absurde car les jeunes arrêtés, l’ont été lors d’une manifestation publique qui a lieu chaque vendredi », a dénoncé Maître Aouicha BEKHTI, membre du réseau contre la répression.

L’un des manifestants, Messoud LEFTISSI, placé sous mandat de dépôt et incarcéré a déclaré par le biais de son avocate : « la liberté n’a aucun sens, dans un pays en otage ».

Aujourd’hui, ses avocats feront appel de la décision des juges.