Algérie

Air Algérie modifie sa politique de remboursement

21 mai 2020 à 11h12 Par Manuel Mariani
Crédit photo : D.R.

Dans un communiqué publié sur son site internet, Air Algérie a annoncé la modification de sa politique de remboursement des billets, dans le cadre de la crise du Covid-19.

Affirmant se "préparer à la reprise", Air Algérie a par ailleurs déclaré "déployer tous ses efforts pour assurer à ses clients un voyage en toute sécurité dans le respect des recommandations sanitaires internationales, aussi bien lors de la préparation des vols, que pour les prestations offertes à l’agence, à l’aéroport ou à bord".

Dans ce contexte particulier, Air Algérie a assuré vouloir faire bénéficier à ses clients de "facilités commerciales exceptionnelles", avec notamment "plus de flexibilité". 

Toutes les destinations seront notamment maintenues, leurs dates de reprise dépendant "de la décision des pouvoirs publics pour la levée des restrictions", ainsi que "des décisions des pays de destination concernant les modalités d’entrée sur leur territoire".

Concernant la modification des billets achetés avant la reprise effective des vols, elle est gratuite dans la même classe, durant toute leur validité et avant la date de voyage prévu.

Quant à la validité des billets, elle a été prolongée au 30 juin 2021 pour tous les vols prévus avant le 31 mai 2020.

Pour ce qui concerne enfin les passagers impactés par les annulations de vols, les choix suivants leur sont offerts :

  • Des changements sans frais dans la même classe
  • Un avoir (EMD/Voucher émis par Air Algérie) valable pour un voyage jusqu’au 31 Mars 2021 et remboursable en cas de non-utilisation après cette date
  • Un recours au remboursement dont le délai de traitement reste tributaire du nombre de demandes en cours.


Ces annonces semblent résulter de l'assignation en justice par l'UFC-Que Choisir de 20 compagnies aériennes - dont Air Algérie -  qui ne respectaient pas la législation européenne (applicable pour tous les vols à destination, ou au départ des aéroports de l'UE) en matière de politique commerciale, dans le cas d'une annulation de vol.